Procès en appel
 Informations importantes
  Des informations concernant les protoc...
  ALLIANZ l\'assureur de PIP va indemnis...
 
 
INFORMATIONS IMPORTANTES Par Emma83 le mardi 10 septembre 2013
Commentaires (0)
1 -Le site du MDFPIP subit depuis plusieurs semaines diverses attaques qui empêchent la connexion des administrateurs et des membres inscrits en générant des inscriptions "bidons" et en saturant les boites mail de l'association. Nous essayons de remédier à cette situation au mieux et au plus vite de nos moyens.

2 - L'assemblée générale aura lieu d'ici à fin septembre / début octobre. Les convocations seront transmises par mail ou par courrier (en fonction de la résolution des problèmes informatiques).

3 - Aujourd'hui, mardi 10 septembre 2013, se tient le énième comité de suivi. Je n'y participerai pas. Cette décision est tout à fait arbitraire, j'en conviens. En effet, il ne me semble pas correct de représenter les victimes de PIP auprès de personnes qui de près ou de loin ont participé à notre triste situation. En effet, dans ce comité participent les responsables de la sécurité sanitaire qui ne nous ont pas protégées des actions potentiellement frauduleuses de la société PIP ainsi que les représentants des chirurgiens (sociétés savantes, syndicat). Ces derniers ont tellement de compassion pour leurs clientes qu'ils n'ont pas pris la peine de les accompagner durant le procès qui s'est déroulé à Marseille au mois de mai.
D'autre part, je ne souhaite pas continuer à cautionner les propos faussement rassurants des institutionnels. Je présente d'ailleurs toutes mes excuses à toutes les victimes de PIP pour avoir servi de relai d'informations étatiques. Notre vocation était de communiquer des informations fiables, vérifiées et vérifiables. Malheureusement, nous nous sommes laissées manipuler par les instances dites compétentes. J'en veux pour exemple, mais il y en a bien d'autres, les différents comités de suivi où les représentants de la sécurité sanitaire nous affirmaient qu'il n'y avait pas matière à s'affoler concernant les prothèses PIP et leur produit de remplissage... Jusqu'à ce que ce soient les médias qui nous informent sur les produits utilisés pour fabriquer nos prothèses. Il s'avère que toutes les instances dites compétentes du comité de suivi (DGS, ANSM, etc) avaient connaissance de ces informations émanant des résultats des tests pratiqués sur les prothèses. Mais il n'a pas paru utile de communiquer ces informations aux représentantes des associations de victimes. En revanche, il était primordial que nous soyons leur porte-parole et que nous communiquions sur le fait que l'Etat s'occupait véritablement du problème PIP et prenait en compte les victimes. Sauf qu'à ce jour, aucun ministre de la santé n'a pris la peine de participer à ces comités et ce quelque soit le Président au pouvoir.
Je me refuse à continuer d'être utilisée pour cautionner des propos faussement rassurants. Non, tout ne va pas bien pour les victimes. Certes le nombre des explantations est grandissant. Mais il occulte depuis toujours les difficultés rencontrées par les victimes dans leur prise en charge tant médicale que matérielle. Nous avons signalé à de multiples reprises les agissements de certains chirurgiens qui profitent ouvertement de la situation tant aux sociétés savantes, qu'au syndicat des chirurgiens, qu'a l'Ordre de médecins. Aucune sanction n'est tombée. Personne ne s'est remis en question. Qu'en est-il réellement du nombre des explantations ? Comment sont réellement comptabilisées les explantations ? Car pour ce que j'en ai appris, pouvons-nous être assurés de la validité des chiffres annoncés ?
J'agis en mon âme et conscience. Je ne veux plus servir de caution, ni de faire-valoir aux institutionnels (voir la loi de 2002 qui impose la participation des usagers aux instances de santé). Je croyais que cela aurait une véritable utilité de me mobiliser dans ces comités ( juste pour information : 10 heures de transport pour 2 heures de réunion). J'ai cru que la remontée d'informations, de vos informations, issues du terrain, pourrait améliorer notre situation. Ce n'est pas le cas. Ce n'est que de la poudre aux yeux et surtout c'est un moyen de défense en cas de recours de la part des victimes (mais pourquoi est-ce que vous nous attaquez en justice alors que nous avons tout fait pour vous aider ?).
Je sais que mes prises de position peuvent choquer. Je refuse de taire les injustices que nous subissons, je refuse de participer au mensonge d'état, je refuse la manipulation dont nous avons déjà été que trop victime.
Voilà pourquoi je ne me rend pas ce jour au comité de suivi. Et pour palier aux critiques qui ne sauraient manquer, je dirai, réfléchissez bien aux enjeux réels ! Réfléchissez sur le bien fondé de vos critiques. Évaluez les résultats obtenus en se conformant à ce qui était attendu, à savoir participer sagement aux comités, transmettre et communiquer les comptes-rendus fabuleusement optimistes de ces mêmes comités, etc, ... Avec lle vécu sur le terrain des victimes, leur parcours de combattantes, leurs difficultés financières, le développement de pathologies non prises en charge, l'absence de soutien, etc, etc, etc, ... Est-ce que cela vaut véritablement la peine de se compromettre ?

Murielle Ajello
Présidente du MDFPIP
 
Auteur Commentaire
Aucun commentaire dans la base de données
S'inscrire / S'identifier
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
 · Admins : 3
 · Membres : 3734 [Liste]
 · Dernier : ranqiang9u
  Qui est en ligne ?
 · Visiteur : 1
 · Membre : 0
 · Admin : 0
Adhérer
Menu
News
Membres
Forum
Liens Web
Recherche
Téléchargements
Nous Recommander
Nous Contacter
Syndication RSS
Recherche
Recherche avancée
Statistiques
pages vues depuis le
04/05/2010 : 587662

 · Membres : 3737
 · News : 60
 · Downloads : 4
 · Liens : 7

 
 
Thème créé par Classik-NK Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres. [Aristote] Powered By Nuked Klan